Afficher tous les 2 résultats

Show sidebar

Tantôt épice, tantôt condiment, la graine de nigelle (habba sawda) se taille un piédestal dans l’univers culinaire et la santé. L’usage le plus traditionnel consiste à les broyer finement. Puis à les mélanger dans une solution mielleuse pour pouvoir en relever le goût et profiter de ses bienfaits.

Ainsi, la graine de nigelle se marie à merveille dans des préparations salées ou sucrées. Et c’est dans ce cadre majestueux que nous souhaitons vous présenter un bréviaire idéal de recettes ou de traditions culinaires orientales où la graine de nigelle s’intègre miraculeusement bien.

La graine de nigelle dans le pain oriental

Le pain fait parte des aliments de base dans le monde arabe. Que ce soit en Algérie, au Liban ou en Égypte, la graine de nigelle entre idéalement en scène dans toutes les baguettes ou pain rond. Et ce rôle ne limite pas à la graine de nigelle. En effet, le sésame ou le son joue aussi ce rôle décoratif, gustatif et de bien-être pour savourer du pain riche en goût.

Ainsi, que ce soit pour du pain brioché ou des baguettes, il suffira de finaliser votre préparation en répartissant de façon homogène la graine de nigelle sur ce qui sera la croûte du pain.

Maintes exemples et recettes existent dans les pays du monde arabe. Comme la célèbre baguette algérienne faite comme la baguette française. Cependant, elle est harmonieusement décorée à la graine de nigelle. 

Ensuite, le pain tunisien communément nommé « l’italien » qui s’apparente dans son façonnage au bulbe d’une rose. La graine de nigelle vient aussi faire office de décoration et de médicament. 

Ces procédés astucieux permettent donc de bénéficier au cours de la journée de tous les bienfaits de la graine noire. En effet, une consommation quotidienne équivalente à deux milligrammes est excellente pour la santé. Insérée dans une alimentation riche et équilibrée, la graine de nigelle va ainsi pouvoir réaliser sa fonction protectrice pour l’organisme.

A savoir, l’utilité que les arabes lui prêtent depuis des siècles : « un remède efficace contre toutes les maladies, sauf la mort ».

Pour compléter votre programme alimentaire journalier, pensez à utiliser de la farine complète si vous faites le pain maison.

Cela permettra d’optimiser le rendu de la graine de nigelle sur la santé. Car vous le savez tous, l’excès de farine blanche n’est pas top à forte consommation.

Les croissants feuilletés à la habba sawda

C’est dans la cuisine turque ou syro-iranienne que la graine de nigelle trouve un fondement culinaire. Pourquoi ? Tout simplement parce que la graine de cumin noir trouve sa place dans des recettes et des plats de résistance. Du coup, l’utilisation de graine de nigelle prend tout son sens et permet de conforter le goût des plats. Comment ? En apportant du goût à la viande. Mais aussi grâce à d’autres herbes présentes dans les plats comme la coriandre ou la menthe. Cette explosion de saveurs également typique des plats indiens  joue et se confond dans les arômes. Les notes fraîches, amère et épicées s’agencent parfaitement et donne lieu à une nourriture exotique excellente en bouche.

Concernant, les croissants feuilletés à la graine de nigelle, la farce la plus simple à réaliser comprend les ingrédients suivants : oignons, poulet, coriandre, pâte feuilleté et graine de nigelle.

Plusieurs variantes existent selon la main de la cuisinière. Il vous suffit de fouiller toutes les sortes de plats qui sont inhérents à la gastronomie turque.

Le tajine de poulet à la habba sawda

Encore une recette inoubliable où les condiments se mélangent à merveille. Ces combinaisons de saveurs cuites dans le tajine sont typiques de la cuisine marocaine. Ici, à côté de la Habba Sawda, l’huile d’olive et sa touche oléagineuse vont encore plus renforcer le caractère et la douceur du plat. Ce mode de cuisson berbère lent et à feu doux va brûler toutes les graisses pour laisser place à une viande tendre, maigre et délicieuse.

La tradition berbère convient qu’il faut en plus manger tous réunis manger autour du plat. Des gestes simples qui resserrent les liens et font preuve d’hospitalité. Alors pourquoi pas accompagné ce magnifique plat à l’aide de pain Matlou’ ou d’une autre préparation à base de graine de nigelle.

Bref, les idées ne manquent pas. Et entre des pays ayant des milliers de distance de kilomètres, les coutumes culinaires de chacun ont traversé le temps et su communiquer entre elles.

Entre le curcuma, le gingembre aphrodisiaque et la Habba Sawda, c’est tout une ambiance orientale qui  enchante les papilles de tout un chacun. Le tajine à la graine de nigelle est tout simplement l’un des meilleurs plats fait à partir des graines de la célèbre herbacée.

A titre informatif, la graine de cumin noir e est également appelée « sanouj » dans certaines régions du Maghreb.

La graine de nigelle dans la cuisine indienne

Lorsque l’on aborde la Habba Sawda, on ne peut s’empêcher d’aborder la troisième meilleure gastronomique au monde. Il s’agit de la patrie des spécialités curry et tandouri. Une cuisine riche, abondante qui retrace la mosaïque ethnique du second pays le plus peuplé au monde.

D’ailleurs, en langue hindi, la graine de nigelle se nomme « kalonji ». Alors que peut-on faire comme repas délicieux avec les fameuses kalonjis.

La Habba Sawda dans ce pays, c’est une grande histoire d’amour. En effet, on dit qu’à l’origine la plante de cumin noir est originaire de l’Inde. Mais, contrairement aux autres pays, la graine de nigelle sert à parfumer le riz basmati dans  les recettes. Cet aliment de base est donc décoré avec un éventail d’épices. Plusieurs graines peuvent se retrouver à tour de rôle dans le même plat (cardamome, sésame, safran…). D’ailleurs, il n’est pas rare de trouver également de la Habba Sawda au cœur du pain nan ou dans le riz à la tomate.

En tout cas, la graine de nigelle joue un rôle majeur dans la médecine ayurvédique. Elle est utilisée à toutes les sauces à la même échelle que les mélanges massala.